Posts tagged ‘Grindr’

janvier 29th, 2012

Sociologie et psychologie Grinderienne 3e partie

Je ne m’en lasse pas. Comme les émissions de téléréalité, le sud est un vivier de sujets. Cette fois, je me sens obligé de donner quelques conseils.

Mais avant, j’ai un scoop.
J’ai retrouvé Lana Del Grindr

 

Conseils

De ton appartement au bord de l’autoroute tu ne te venteras pas

De la métaphore sur la lune et de ton admiration pour Adèle tu n’abuseras pas

De Confessions Intimes ou de C’est quoi l’amour ta photo tu ne tirera pas

Ton cerveau torturé d’artiste en avant tu ne mettra pas

L’euphémisme pour attirer la pauvre innocente tu n’utiliseras pas

Ta personnalité avec ta photo tu ne symbolisera pas

Ta copine à PD au montage tu couperas

Tes objets honteux tu cacheras !

(Sac Netto, chaussettes blanches, etc.)

(non, pas la carte Ikea, juste derrière, le tableau ‘Africa’ de chez GIFI)

(l’intérieur de ta voiture et ta chaîne en argent que t’as offerte mamie, surtout si t’es du Sud ou du Nord)

Bon ok, pour celui-là, même avec chaîne, boucle d’oreille, salle de bain violette et barre de porte Ikea, je peux faire un concession…

décembre 24th, 2011

Sociologie et psychologie Grinderienne 2e partie

Jadis, j’ai livré une étude sociologique de l’application pédésexuelle nommée Grindr. L’autre soir, j’y suis retourné, à Paris cette fois, pour voir comment le marché a évolué.

 

On constate premièrement que la population s’est élargie.

Les humoristes sont arrivés.
Celui-ci a une tendance humanitaro-vétérinaire.

 

Deuxième constat : les nouveaux entrant ne se méfient pas trop de leur déco.
A moins qu’il y ait des messages subliminaux dans le motifs ?

Draps floraux et…

rideaux de douche « fruits and vegetables » sont donc tendances.

Mais le trop de déco est-il préférable à la déco chambre d’hôpital ?

 

Les artistes sont toujours là, mais depuis la dernière étude, ils ont fait un book,

ou ont appris à utiliser la fonction sépia de Paintbrush.

 

Et parmi les artistes, on a retrouvé Kim Bassinger qui utilise honteusement des photos de « 9 semaines et demie« . Kim on t’a reconnu ! Tu pourrais utiliser des photos actuelles ! C’est pas beau de tricher.

 

 

Mais la vraie tendance, c’est la fracture sociale de l’affirmation.

Mon psy trouverais ce No Pic No Dial paradoxal dans la mesure où montrer son oreille n’est pas très démonstratif…

A côté de ces timides difficiles, il y a ceux qui ont compris qu’à Noël il faut s’afficher en vitrine comme un sac Fred Perry dans sa boutique du Marais.

 

En 2012, gageons que Grindr se fait racheter par le BHV !

octobre 13th, 2010

Sociologie et psychologie Grinderienne (attention post vulgaire)

Un soir de disette dans le Languedoc. J’allume Grindr.

Grindr est une application mobile pour trouver des gars et parler…


Des conversations profondes et longues donc.

Grindr est, avant tout, une application iPhone pour les connasses qui ont des salles de bain

et qui sont parties en vacances…


MAIS IL Y A LONGTEMPS (43 ans ?!  LOL)…


Et qui sont bien rentré.

C’est aussi un lieux de forte mixité sociale

(Aië, j’ai déjà mal…)

(Encore une bourgeoise qui s’ennuie)

(Eh l’artiste ! on crache autre chose que du feu ?)

Une fois le tri fait grâce au carrelage de la salle de bain, du bronzage qu’on imagine bien parti pour ceux qui ÉTAIENT en vacances et à la CSP, on peut commencer à trier par profil psychologique.

Les Loleuses

(perso, je vire direct)

Les conasses toujours addict à quelques chose


Les jachères (exemple très concret – en plus, il habite à Leucate…)

Les bogossitudinales (19 ans ? mon cul oué !) mais over-cucu quand même

Les conasses en Marcel (si si, c’est psychologique comme profil)

Les midinettes ingénieuses en informatique

Les vilaines Les dégoutées mais qui insistent

Les torturées

Les jeunes salopes

Les nationalistes

ET pour ceux qui n’ont pas de salle de bains, de photos de vacances ou d’œuvre surréalistes à montrer, la disette est à prévoir.

C’est sûr que le meilleur moyen d’avoir un plan ‘sex discret’ c’est de ne pas en trouver !!!

Tags: