Archive for juillet, 2012

juillet 30th, 2012

Princes familiers

A 30 ans on commence a avoir un certain recul sur ses années de jeune adulte (pour ceux qui ont passé le stade de l’adolescence) et notamment sur ces relations amoureuses (pour ceux qui en ont eu).

Avec ce recul, un constat vient rapidement pour les plus clairvoyant(e)s : on choisit TOUJOURS les mêmes caractéristiques fondamentales chez ses partenaires, sauf après une relation tampon où l’on va chercher quelques attributs opposés à l’être larguant ou largué. Pour les extra lucides de la relation affective judéochrétinno-normée, l’autre constat rapidement évident est la franche similarité entre les caractéristiques de leur partenaire et ceux de leur père ou de leur mère.

Et cela se répète jusqu’à l’épuisement psychologique et l’épuisement de la réserve de résignation de l’un des partenaires (beaucoup plus rarement grâce à une prise de conscience suivie d’actes).

En sommes, si papa est gentil, le partenaire cherché sera gentil. Si maman est dominatrice, la partenaire recherchée le sera probablement aussi.

Alanis Morissette l’exprime très bien dans un de ces premiers morceau intitulé Princes Familiar (Prince Familier) :

Et oui, TOUT ÇA POUR ÇA.

Mais profitez-en pour comparer junior et sénior lors du prochain repas familial. Et si vous êtes suffisamment courageuse(eux), comparez-vous à beau-papa ou belle-maman.

 Bisou

juillet 24th, 2012

Gender studies

Moi, je porterais bien un combi-short bleu fluo. Qu’est-ce qui nous en empêche ?


D.I.S.C.O – The Young Professionals (TYP) par TheYoungProfessionals

(Si quelqu’un à le numéro du grand brun, je suis preneur.
Bon ok, celui du petit chauve aussi)

Sinon, je me contenterais de dire « Mother fucker » en jetant un regard vague par une fenêtre américaine et en arborant un brushing impeccable. Ou alors « Let’s have a kiki« .

C’est culturellement et socialement plus correct.