Archive for août, 2011

août 11th, 2011

La Nostalgie de Dieu au théatre : deuxième apparition divine garantie

J’ai beaucoup aimé le premier livre (La Nostalgie de Dieu) et d’ailleurs j’en avais parlé. J’avais aussi aimé le second (Le Complexe de Dieu) mais je n’en avais pas parlé.

Depuis le 3 août, à la Comédie Contrescarpe, se joue la pièce adaptée des deux BD. Comme au bon vieux temps de feu So Glamuros, me voilà parti au théatre.

 

La pièce est aussi réjouissante que les livres. Interprétée par deux charmants comédiens (cf. photos), elle rend l’atmosphère hérétique du livre en lui donnant un incarnation plutôt moliéresque. Dommage que les ficus aient refusé de jouer la scène des ficus.

 

Si vous avez des doutes sur l’existence de Dieu, sa présence et ses réalisations, n’allez pas voir La Nostalgie de Dieu, car vous en sortirez encore plus perturbé, mais en ayant bien ri…

Dans le livre Dieu n’est pas représenté. D’ailleurs, le personnage de Dieu lui-même se moque de sa représentation humaine bigotée, un homme grimmé en vieux papi à barbe blanche, limite Père Noël. Dans la pièce, c’est un homme en chemise blanche et en tongs qui joue le rôle divin. Cela correspond à l’image répandue et probablement souhaitée par le public (pas la chemise et les tong hein, je parle du genre masculin !). Cela dit, vu que la pièce est carrément hérétique voire plus blasphématoire qu’un concert de Madonna et de Lady Gaga réunies, je me demande comment le public réagirait si Dieu était joué par une femme.

La Nostalgie de Dieu, jusqu’au 15 septembre, du mercredi au samedi à 20h00, à la Comedie Contrescarpe, 5 rue Blainville PARIS 75005, réservations au 01 43 26 25 60 et sur les sites habituels genre Billetréduc. Il y aura peut-être une tournée en France.

août 9th, 2011

Fouilles archéologiques

Tout s’explique…

août 4th, 2011

Week-end en nord

Moi je ne peux pas faire la blogueuese influente et recommander des lieux que je ne fréquenterai plus après en avoir parlé. Tenpi, je le fais quand même (sauf que j’y retrounerai, même si la populace s’y rend en masse).

J’ai donc le programme idéal d’un week-end en nord (en or, pour ceux qui ne cromprennent pas le jeu de mot). C’est mieux s’il y a le soleil, mais faut pas trop compter sur le ciel quand on débarque en Flandres romane, dans le nord de la France donc.

Outre les paysages à contempler et Martine Aubry à rencontrer (à la Mairie, quand elle y est), il existe des endroits hextrahordinhaiiire (à prononcer avec un accent de bourgeoise francilienne) que seul les connaisseurs et les locaux peuvent vous faire découvrir. Le premier est pour le samedi soir. Il s’agit de l’Estaminet – Cabaret -Spectacle le Canon d’Or, situé à Lambersart, juste à côté de Lille. L’autre est pour le dimanche midi. Il s’agit de l’Estaminet De Tere Plekke, situé à la frontière franco belge, en pleine campagne aux pieds des monts des Flandres (altitude des monts : 130 m au maximum, LOL).

Inutile de prévoir d’autres moments de nourrissement, ces deux endroits alimentent pour 2 jours.

Le samedi soir au Canon d’Or.


Seul le nord sait produire de tels spectacles mélant magie, cirque, humour, danse et chant. Line Renaud n’est pas loin. Le tout est mené par l’inénarrable Niko. Extraits :


Estaminet Cabaret Spectacle LE CANON D OR par niko59000:

Le repas est évidemment déliceux puisque la cuisine est assurée par l’équipe du fameux estaminet Chez la Vieille. On ressort de cet endroit hors du temps avec le sourrire aux lèvres et des plumes plein les yeux. Certains ressortent même avec des cadeaux particuliers. Et s’il y a un anniversaire ou une autre célébration, l’équipe du Canon d’Or se charge de faire la fête aux concernés !

Pour les infos pratiques :

Cabaret ouvert du mardi au dimanche (Capacité 150 couverts, Accès handicapés, Tarif special groupe, Menu enfant)
296, rue de Lille 59130 Lambersart
Tel : 03 28 53 69 35
canondor@hotmail.fr

Les prochaines dates des spectacles et les menus sur http://www.estaminetcabaret.com/

 

 

Le dimanche midi au Tere Plekke

Vous rencontrerez peut-être la mascotte locale (cf. photo du blaireau empaillé). Mais surtout, vous n’oublierez pas votre repas ! N’ayant pas pu finir ma faluche Vol au vent, je suis reparti avec un tupperware.

Après ce repas, une balade digestive dans les monts des Flandres s’impose. Et s’il ne fait pas beau, vous pouvez toujours jouer au Uno…

Pour les infos pratiques c’est sur www.detereplekke.fr/