Archive for avril, 2011

avril 25th, 2011

TGV et tes j’y vais pas : c’était mieux avant

Prendre le TGV le lundi de Pâques : 2 décès.

Ce week-end pascal a été fatal pour Marie-France Pisier, artiste cinématographique française (sa liste de titres est trop longue, j’ai réusmé à ma manière… et puis vous connaissez Wikipédia depuis que vous venez ici. Ah, c’est la première fois ? et c’est par hasard ? Ah c’est la dernière fois aussi ?  bon ben ADIEU ! Ah vous êtes un robot de Google ? vous au moins vous êtes fidèle…) et Norio Ohga, l’ex PDG de Sony considéré comme le père du CD selon plusieurs sources.

Si l’on analyse l’impact de la disparition des deux personnages en fonction de loi de proximité qui s’applique aux consommateurs de médias (plus le sujet est proche, plus il intérsesse…), selon qu’on aura plus ou moins de 35 ans, on sera plus touché par l’un des deux décès.

Je connais le nom Marie-France Pisier mais j’y associe difficilement un visage sans assistance wikipédiesque. Je mets au défi les moins de 35 ans (sauf ceux du club cinéma du lycée et les nolife. Mais non ! ça ne fait pas 90% de la population etudiée) de la décrire et de citer plus de 2 films la concernant.
Ce que je ressors des articles nécrologiques c’est surtout ses premiers rôles, notamment celui de Colette dans l’Amour à vingt ans de François Truffaut. Pas vu. Le seul film dans lequel elle joue et que je pense avoir vu est l’As des as. C’est bien celui avec Belmondo, non ?
Encore une actrice que je n’ai connu que vieille. On apprend aussi que Marie France est née en Indochine et que son père était administrateur des colonies. Cette expression me donne l’impression de vivre dans un autre espace-temps. Et on apprend enfin qu’elle a été retrouvé inanimée dans la piscine de sa maison du Var par les pompiers. So Hollywood.

Norio Ohga, l’ex PDG de Sony est considéré comme le père du CD selon plusieurs sources. Jamais entendu parlé avant-hier et jamais vu non plus. Pourtant, cet homme a apparemment eu une certaine influence sur le marché du divertisement entre 1982 et 1995, mon enfance donc.
Demandez à un moins de 35 ans s’il se souvient de son premier CD et il vous répondra avec le souvenir aussi clair que celui de ce qu’il faisait le 11 septembre 2001. Moi c’était Ace of Base (l’album d’Happy nation) et une compilation de Jean-Michel Jarre. Comment ça « on s’en fout » ?
Norio Ohga a également participé au développement de Sony dans le cinéma avec le rachat de la Columbia et de la MGM. Si vous avez moins de 35 ans, un de vos films préférés est probablement produit et/ou distribué par Sony Pictures. Cruel Intention par exemple, avec Ryan Philippe, Sarah Michèle Gelar, Reese Witherspoon, Selma Blair et Joshua Jackson, est signé Sony Pictures. D’ailleurs, Joshua Jackson joue dans Dawson, une série distribuée par Sony…

Pendant quelques décennies encore, les colonies n’ont donc pas fini de ressurgir (et de se révolter ?). En revanche, le CD, lui, est bien décédé et ça, c’est l’angoisse.

 

RIP Marie France

RIP Norio

RIP Pierre Choderlos de Laclos

RIP les plus de 35 ans qui disent que c’était mieux avant

RIP ma jeunesse

avril 13th, 2011

TGV et tes j’y vais pas : Cléopâtre

Et oué, en prenant deux fois le TGV en avril, j’ai fait partir Elizabeth Taylor. Et je l’ai appris par une alerte de mon téléphone intelligent. So 2011.

Elle aussi, je ne l’ai connu que vieille et vu dans les médias plus souvent pour ses divroces que pour ses interprétations de Cléopâtre. Avec elle, le grand Hollywood s’éteint disent plusieurs journalistes (ceux de plus de 60 ans ?). Moi, je dis qu’avec elle, c’est le mariage qui s’éteint. Elle a été mariée plus de 8 fois. Quel intérêt ?
Une assurance fidélité ?
Une question d’image ou d’alliance esthétiques ?
Héritage ?
Un papier rassurant ?

Une raison pour des méga fêtes ?
Peu importe, personne n’a besoin du mariage pour organiser une méga fête, détourner un héritage, manipuler son image ou fidéliser son (ses) partenaires. En revanche, je veux bien croire que ce papier et quelques mots du maire rassurent…
TOUT CA POUR CA.

En cours d’économie et de sociologie d’avant le bac, on aborde le mariage en traitant des normes et des valeurs (ah oui, et de la reproduction sociale aussi…). La majorité des élèves pense (pensait ? oui ça remonte à loin…) d’abord qu’il s’agit d’une valeur. Le cours avançant et les textes bourdeusiens et boudoniens s’accumulant, la majorité s’aperçoit qu’il s’agit plutôt d’une norme et qu’elle confond la valeur famille et la norme en résultant dans la société française (le mariage donc). BREF, malgré les cours de 1ere ES et les années de maturation au cours desquelles nous pouvons atteindre une petite autonomie intellectuelle, cette confusion persiste et la majorité pense d’abord… au mariage, même en prenant des faux airs de pas y toucher et en s’affichant en union libre.

Une majorité de personnes pensera que cumuler beaucoup de mariages est psychopathologique ou stratégique mais que cela reste statistiquement rare (cf. INSEE). En revanche, je dois être un des rares à penser la même chose du fait de consommer toute son énergie à correspondre au schéma de l’union familliale judéo-chrétienne (passée devant le maire, le curé ou pas) et de céder, pour certains, à la pression sociale qui, je constate, est exceptionnellement forte.

RIP Elizabeth

RIP les hippies

avril 5th, 2011

Pub

Tags: